Ces dernières semaines, la vague de froid devient de plus en plus intense. En hiver, les températures peuvent encore chuter et provoquer de fortes chutes de neige dans certains endroits. Comme la brumisation est un système fonctionnant avec de l’eau, votre circuit de brumisation risque de geler si vous ne le protégez pas. BrumExpert vous rappelle quand et pourquoi faire l’hivernage de brumisateur. Les explications que nous allons vous apporter sont d’autant plus importantes à prendre en compte puisqu’elles vous permettent de préserver vos garanties constructeur.

Pourquoi faut-il procéder à l’hivernage de son brumisateur haute pression ?

Il est important de rappeler que l’hivernage du brumisateur haute pression ne concerne que les systèmes ayant pour vocation de rafraîchir et de réguler l’hygrométrie en été. Autrement dit, les brumisateurs urbains, les brumisateurs de terrasse privée, les brumisateurs pour restaurant, café, hôtel, etc. sont soumis à l’hivernage pour protéger le matériel du gel. En effet, lorsque les températures sont trop basses, le gel commence à se former et les risques de dégâts sur les tuyaux, buses, moteur deviennent importants. Bien que cette opération peut être réalisée par un plombier, nous vous recommandons de le confier à nos techniciens spécialisés en brumisation. En effet, une mauvaise manœuvre peut avoir des conséquences importantes sur l’installation en général. Vous risquez ainsi de perdre vos garanties constructeur. BrumExpert peut prendre en charge l’hivernage de votre système de brumisation dans le cadre d’une maintenance annuelle. A noter que ce forfait vous fait également profiter d’une remise en route en printemps. C’est durant cette intervention que nous remplaçons les filtres (anti-calcaire, anti-sédiment et anti-légionelle), vérifions l’état de vos buses et effectuons le vidange du moteur.

Concernant l’hivernage d’un brumiventilateur, BrumExpert le propose en atelier. C’est la solution la plus pratique lorsque l’espace de stockage est très restreint.

Quand est-il préférable de faire l’hivernage de son brumisateur haute pression ?

L’hivernage du brumisateur haute pression peut commencer dès que la température extérieure descend constamment sous la barre des 25 °C.  En dessous de cette température, il n’est donc plus nécessaire d’utiliser un brumisateur urbain ou un brumisateur de terrasse parce que le système risque de mouiller les utilisateurs à cause de la saturation de l’air. Pour rappel, la brumisation n’est efficace que lorsque la température augmente et que l’humidité relative est en baisse.

Par ailleurs, il est primordial d’entamer l’hivernage dès l’automne pour éviter la formation du biofilm microbien dans les canalisations. En d’autres termes, il ne faut surtout pas attendre trop longtemps parce que le gel peut être dévastateur.

Bénéficiez de notre expertise pour la maintenance de votre système de brumisation ! En souscrivant un forfait pour l’entretien annuel de votre brumisateur, vous prolongez vos garanties constructeur ainsi que la durée de vie de votre matériel. Si vous utilisez votre brumisateur d’extérieur durant 4 mois sur 12 soit 5 à 6 heures d’utilisation par jour, nous pouvons alors faire en sorte qu’il reste performant durant 10 à 12 ans grâce à la maintenance annuelle. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.